Carnet de route

[Cycle de progression] Raid à la grande Casse de la Vanoise

Le 12/04/2013 par Bruno

 

Dernier raid de la saison pour le "cycle de progression" : Une très belle sortie à la grande Casse en Vanoise. De la bonne neige, du soleil, un peu moins de 3000m de dénivelé.
 
Vendredi 13 avril :
 
La météo et nos disponibilités nous invitent à transformer le raid de 3 jours en raid de 2 jours. Donc vendredi on est pas parti skier et on a bossé comme tout le monde, rien de bien palpitant...
 
Samedi 13 avril :
 
Départ matinal samedi matin de Crolles pour Bruno, Nathaly, Guillaume et Olivier. On va se garer à Pralognan-la Vanoise, la station est gorgée de neige donc pas possible de se garer bien haut, il faudra tout monter à pieds.
On monte le long des pistes encore désertes dans une neige froide hivernale, les sapins sont couverts de neige feutrée, superbe.
On part vers la droite de l'aiguille de la Vanoise  en pensant passer par l'Arcelin, mais la neige n'a pas beaucoup regelé, et deux skieurs redescendent bientôt en nous disant que la neige était gorgée d'eau en haut et qu'ils n'avainet pas pu passer.
Qu'à cela ne tienne, on fait demi-tour, on redescend jusqu'aux pistes puis on reprend par la gauche de l'aiguille de la Vanoise. et on remonte tout ç, c'est long mais très joli. Quelques chamois sont à la recherche de touffes d'herbe sur les sommets des barres rocheuses.
On arrive au refuge du col de la Vanoise (Félix Faure) parmi les premiers, et on laisse notre matériel de glacier qui ne sera pas utile pour la suite de la journée.
Après un petit moment de repos, on monte vers les dômes de la Vanoise aux rochers du Génépy, pour se faire une descente plein nord dans une neige d'enfer !
Puis retour au refuge, pour une première journée avec un peu plus de 1600m D+ on commence à être fatigués.
Là surprise, le refuge est plein, un maximum de groupes ont eu la même idée que nous.
Quelques exercices de progression sur glacier : Nathaly a réussi à remonter Guillaume... dans une pente pas bien raide (hé ho c'est le week-end !)
 
Au refuge Bruno sort une bouteile de bière Belge (Maredsous pour les connaisseurs) qui a été oubliée dans notre frigo par notre ami Luc (MERCI LUC !). Cacahuètes, olives, chips, chacun y va de ses provisions "apéro", et on se paie même une 2ème tournée !
 
Dimanche 14 avril :
 
Petit déj 5h30, puis départ dans les premiers rayons de soleil. La neige est dure au fond, mais la fraîche d'il y a 2 jours n'a pas encore fondu, elle est restée poudreuse et légère. La montée se fait nickel, le premier passage "délicat" se fait sans problème vu que nos skis agrippent très bien dans la poudreuse. Le glacier des grands couloirs calme un peu tout le monde, on choisit de se construire un demi-igloo pour patienter à l'abri du vent car on est un peu trop tôt.
quelques cordées passent le couloir, puis tout le monde s'y met à la queue-leu-leu. On part tranquillement derrière eux, mais en gardant des distances de sécurité importantes dans la crainte de départ de plaques.
Arrivés au col, on prend un picnic, puis à droite jusqu'à la pointe Matthews.
Descente dans une neige assez bonne (heureusement car le couloir est raide), puis vers le bas la neige s'alourdit pour devenir plus fatigante.
 
Retour la banane aux lèvres.
 
Bruno.






CLUB ALPIN FRANCAIS GRESIVAUDAN
C/O NICOLAS GIRAUD
244 CHEMIN DU CAPITON
CIDEX 24 BIS
38190  BERNIN
Activités du club
Agenda