Carnet de route

Raid en Valpelline (Italie-Suisse)

Le 07/05/2015 par Bruno RICHARD

Un météo annoncée bonne  pour l'un de ces  WE de mai  (si agréable :-P ) semblait se dessiner... et l'envie depuis longtemps d'aller entre l'Italie et la Suisse au départ de la vallée de la Valpelline qui part au dessus d'Aoste/Italie...

Participants : Françoise, Bruno, Marc.
Déroulé synthétique  :-P : 
0) 
 Jeudi 7 mai 12h30
 (après le travail du matin ! ), départ de Crolles avec une voiture bien chargée et du grand beau temps ... des sandwiches dans la bouche ...le sourire aux lèvres en pespective des 3,5 jours à partager ensemble notre passion du ski de rando et d'être en montagne !
- Jeudi # 16h30  : nous voila arrivés au barrage/parking classique de départ (#2000m d'altitude) pour le refuge d'Aoste : 4h30 de montée annoncée...dont 1h00 à plat sur une route carrossable de #  4km pour aller au refuge/hôtel de Prarayer ( bien sûr, cette route est déneigée) ... QU'AURIEZ-VOUS FAIT ?
Ignorant, la signification d'un panneau cercle rouge extérieur, intérieur blanc (VOUS CONNAISSEZ VOUS ?) ... et les quelques panneaux sur le parking... et les horodateurs ...vues l'heure tardive et la montée prévue, nous avons "foncé" sur la route carrossable jusqu'au refuge/hôtel de Prarayer gagnant ainsi 1 h de marche avec chaussures de ski, tant à l'aller qu'au retour...
(bon, on est un peu "français" tout de même... les gardiens des refuges de Prarayer et d'Aoste nous ont confortés dans notre choix, en disant que l'hiver, cela pouvait être toléré par la maréchaussée...qui ne mettait pas de barrière...)
-  Jeudi # 17h00  :  départ (#2000m d'altitude) pour le refuge d'Aoste : 3h30 de montée annoncée ; après 1/2h de portage sur un chemin magnifique dans des gorges (cascades, bouquetins, ...), nous chaussons les skis  et montons au refuge d'Aoste à 2800 m, avec beaucoup de plats...
-  Jeudi # 20h00  :  arrivée au refuge où le gardien (Diégo) qui n'avait vu personne depuis une dizaine de jours nous attendait avec une jolie table disposée, un chauffage au gaz qui "ronflait"  et avait déjà accueilli Françoise arrivée bien avant nous (ce sera le cas, les 3 journées du raid : Françoise lourdement chargée d'une des cordes, de la nourriture,  de matériel... nous indiquera toujours le cap ... loin devant nous/les 2 autres...) 
Soirée très agréable + bon repas,   dans un refuge mignon   à 3+1 personnes ; 8 personnes  ayant réservée mais n'étant pas venues...ne croyant pas au créneau météo annoncé...

1)
- Jusqu'au vendredi 7 mai 10h30
 : très bon regel et grand ciel bleu : le temps de faire l'épaule de la Dent d'Hérens (#4000m)  (le sommet très classique à partir du refuge d'Aoste) ; à l'épaule, vue d'enfer sur le Cervin à quelques centaines de mètres... avant que les nuages annoncés ne prennent les sommets au-dessus de 4000m et qu'un ciel chargé se mette en place...
vendredi 7 mai après-midi : beaux  orages de montagne et 5-10 cm de grèle/neige/pluie... 2 groupes de 2 personnes sont arrivées bien mouillées ...le chauffage a bien fonctionné pour sécher leurs affaires...et finalement la salle commune (pas très grande)  bien remplie avec finalement peu de personnes  (7 personnes +  Diégo/gardien, alors que 22 personnes avaient réservé)...

2)
-  Samedi 8 mai 8h00 : 
après un départ vers 5h30 sous  un vent fort et un ciel encore chargé, le beau temps arrive... nous sommes dans le col de la Division ; ce col permet de prendre pied  sur les glaciers Suisse et d'aller à la Tête de Valpelline  ou plus simplement au  col de la Valpelline  :  c'est là que passe le classique raid "Chamonix - Zermatt" , en venant de la cabane des Vignettes...
Le col de la Division est  un peu technique :  # 50 m à 40-45°, puis une dizaine de m à 55-60°... heureusement, le chaîne pour le chemin d'été est systématiquement visible en 2 endroits et permet de s'assurer relativement...Bien sûr, c'est également nettement plus facile en montée, qu'en descente (souvent des skieurs renoncent à venir de Suisse au refuge d'Aoste en hiver à cause de ce col...) ;
-  Samedi 8 mai 14h00 : les 3/4 de la dernière (ou avant -dernière) étape de la classique "Chamonix - Zermatt" dans le sens contraire pour nous ! : col du Mt Brulé - Col de l'Evèque- Cabane des Vignettes... : beaucoup de distance,  un relativement faible  dénivelé par des montées/descentes entre 2900m et 3300m   (# 1100 m au total  depuis R. Aoste) ... un paysage somptueux ... aucune trace et aucun  skieur nul part (très rare dans ce coin !)...  
 -  Samedi 8 mai 21h00 : cabane (=refuge) des Vignettes 3150m (voir photos du le Web - c'est un refuge dans un très bel endroit )  : seul le refuge d'hiver (très confortable, mais petit)  était ouvert ... ouvert, ce refuge peut accueillir 120 personnes... il est très fréquenté...même fermé !
Avec le beau  temps annoncé samedi aprem et dimanche... des personnes sont montées au refuge ... certaines devant la relative affluence sont re-descendues à  leur point de départ Arolla/Suisse  ou on poursuivi vers d'autres refuges (non gardés aussi) de ce coin classique de rando en Suisse....
Finalement,  à 15 personnes, pour 12 places , ce fut une nuit "raisonnable"  !!!

3)
 -  Dimanche 9 mai  : lever 4h15, sommet de la Pigne d'Arolla (3800 m) - descente et remontée vers le Col de l'Evèque, puis retour  par le col Collon en Italie ; c'est un col facile qui permet de boucler et rentrer par un vallon parallèle à celui de montée au col d'Aoste du jeudi. Un refuge (Refuge Collon) se trouve dans ce vallon ...il peut être très bien pour y venir dormir et éviter la cabane des Vignettes surchargée en saison...
- En sautant de restes de névés en  restes de névés  sur la fin, nous sommes descendus sur de la neige jusqu'à 2150 m... une quinzaine de minutes de portage pour arriver au dessus de la voiture (stationnée opportunément à l'arrivée de ce vallon :-P      

 ... si vous vous souvenez du jeudi...nous évitant presque 1 h de portage à plat au dessus du lac de barrage !)
- Retour maison ...







CLUB ALPIN FRANCAIS GRESIVAUDAN
C/O NICOLAS GIRAUD
244 CHEMIN DU CAPITON
CIDEX 24 BIS
38190  BERNIN
Activités du club
Agenda