Carnet de route

Col des Aiguilles d'Arves (3163m) + Aiguille de l'Epaisseur (3230m)

Sortie :  [2 jours] Aiguille de l'épaisseur (1600m. D+) + col des aiguilles d'Arves du 19/03/2016

Le 19/03/2016 par PIERRE PERROIS
Participants : Patricia, Christophe, Antoine, Mikael, Sylvain et Pierre.
 
Départ à 5h30 de Crolles samedi matin direction le hameau de Bonnenuit en Maurienne puis après 2h de rando, on arrive au refuge des aiguilles d'Arves où on s'allège un peu. Nous poursuivons le vallon pour rejoindre le col des aiguilles d'Arves (vers 12h30). Météo au top, panorama grandiose, descente dans une neige parfois conservée bien fraîche, parfois transformée et parfois encore dure... ce n'est pas tout à fait homogène mais on trouve des bons passages plaisants. La course est longue, on parcourt 16Km dans la journée et 1500m. de déniv. Nous en avons plein les guibolles, les derniers mètres de déniv pour atteindre l'objectif sont longs et l'altitude se fait ressentir.
Retour au refuge pour passer un après midi banquette à parler de choses et d'autres, à somnoler, nous n'avons pas de dortoir donc on ne peut pas vraiment faire de sieste mais on est bien là. Quelques bières et vin chaud plus tard, le repas copieux nous est servi (apéro, soupe, croziflette, moelleux au chocolat), le refuge est plein et nous dormirons donc dans le réfectoire, derniers couchés et premiers levés du coup !

Dimanche matin, petit déj copieux, on laisse partir la 20aine de cafistes de chambéry qui n'en finissait pas de faire leurs comptes la veille puis décollons tranquillement à 8h. L'aiguille de l'épaisseur est juste au dessus du refuge, juste 1000m. à monter. La neige est bien dure avec le regel de la nuit, couteaux ou pas couteaux? Certains feront avec et d'autres sans. On redouble tout le monde à la montée, panorama encore plus complet que la veille et pourtant on voit le front nuageux de sud venir s'installer sur nos montagnes. Nous attaquons la descente (juste avant l'arrivée de la foule) astucieusement pour ne pas se retrouver dans le vallon des aiguilles à pousser sur les bâtons. Un large couloir Est assez pentu (35 à 40°) avec une neige facile à skier (à condition d'avoir de bonnes cuisses!) nous permet de rejoindre la combe du Puy. Ensuite,  à flanc de montagne nous parvenons à rejoindre la croupe SE de la pointe des Ratissières qui est juste transformée à souhait et qui nous ramène au parking, on se fait bien plaisir sur cette moquette. Il est 12h15, mangeons puis rentrons... un beau WE avec une belle météo et de belles courses !
 
Vivement la prochaine !
 

Pierre







CLUB ALPIN FRANCAIS GRESIVAUDAN
C/O NICOLAS GIRAUD
244 CHEMIN DU CAPITON
CIDEX 24 BIS
38190  BERNIN
Activités du club
Agenda