Carnet de route

Râteau à la Meije

Sortie :  [Raid] Sous la Meije et son rateau du 08/04/2017

Le 08/04/2017 par Bruno Richard

Au départ de cette sortie Nathaly, Hervé, Guillaume et Bruno.
Nous avons finalement pu négocier de la place au refuge du promontoire (dans le grenier, mais bon). Donc on est partis de bonne heure samedi matin vers la Bérarde. Montée dans le vallon des étançons sous un soleil de plomb, heureusement qu'on a pas fait la grasse matinée car le soleil tape rapidement. On touche de la neige après 30mn de marche, puis on se prend une omelette pour le petit déjeuner au refuge du Chatelleret 1h plus tard. A partir de là, la vue sur la face sud de la Meije est magnifique, et l'arrivée au refuge du promontoire est assez spectaculaire. Une bière pour fêter cette petite bavante, 1400D+ seulement mais bien longue.
Au refuge le gardien nous apprend que les conditions ne sont pas bonnes et que notre course prévue ne passera pas, du moins pas avant l'été. Comme on a pas envie de rester 2 mois à attendre là (^_^) on réfléchit à d'autres itinéraires sympa. On passera une bonne soirée malgré le surnombre (40 personnes pour 32 places) et on dormira dans le grenier dans une espèce de cage à poules, mais en passant tous les 4 une très bonne nuit (sans ronfleurs !)

Le lendemain matin (tôt encore) on part vers la brèche de la Meije. qui passe bien sans corde malgré une sortie en mixte délicate. On désescalade la face nord puis on part vers le pied du râteau est (on a gardé l'idée originale). Arrivée au pied de la pente terminale (35° environ) on monte par une magnifique arête en neige, encadrés par d'immenses séracs et une belle plaque de glace. 100m avant l'arrivée, sur la dernière bosse, Hervé avance tranquillement quand il passe soudain au travers, dans une belle crevasse bien noire. La traîtresse se cachait sous la neige. Il en sort tout seul mais l'ambiance s'est nettement refroidie, on est bien calmés. On fait quelques manips de corde pour passer en sécurité sur le pont de neige (enfin on suppose qu'il y en avait un mais car tout était bien bouché); juste ensuite on devine qu'au dessus il y a peut-être encore quelques surprises. Donc tant pis pour l'arête sommitale, on fait demi-tour. On repasse le pont de neige dans l'autre sens, puis ensuite chacun se prépare pour la redescente. Belles traces dans de la bonne neige, (refocage) on revient vers le haut du glacier de la Meije pour repasser la brêche.
Dans a brèche pas mal de cordées sont engagées, certains sont impatients voire franchement désagréables (en fait c'était vraiment des gros cons mais je reste soft pour le compte-rendu).
Côté sud une descente magnifique sur une moquette de rêve. Pause au refuge du promontoire pour un picnic avec café, discussion tranquille avec les gardiens car il n'y a plus personne à cette heure-là.

Du refuge la descente est absolument merveilleuse dans une moquette de rêve, et sur la fin Hervé nous trouve un petit chemin qui longe un ruisseau, très joli et qui nous permet de redescendre jusqu'à la passerelle de bonne pierre sans pousser sur les bâtons.

Un très beau week-end, je n'ai pas compté le nombre de manips de cordes, de cramponnage, focage/défocage, assurage sur piolet, ancrage sur bâtons et d'autres. L'atelier de révisions de la semaine précédente était très utile et nous a permis d'être bien rapides sur la neige. Merci à Guillaume qui a très bien joué son rôle de coencadrant dans toutes ces manips et les choix d'itinéraire (et il a aussi porté la grosse corde !)







CLUB ALPIN FRANCAIS GRESIVAUDAN
C/O NICOLAS GIRAUD
244 CHEMIN DU CAPITON
CIDEX 24 BIS
38190  BERNIN
Activités du club
Agenda