Carnet de route

Mont Charvin

Le 12/08/2018 par Faury Christine

Participants : 

Agnès, Jacques, Michel, Marine, Vincent, Christine

 

 

Décollage à 8h du parking P8. Non, nous ne sommes pas à l’aéroport de Genève, mais bien au lieu dit « Sous l’Aiguille » au fin fond d’une vallée de Haute Savoie, où l’on ne badine pas avec la fête de village. La route sous-sous-secondaire qui conduit au départ du Mont Charvin, a été aménagée de parkings soigneusement référencés afin d’en organiser la circulation exceptionnellement intense de cette journée.

 

Côté Nord, le soleil tarde encore à faire son apparition, mais ce n’est que pour mieux préparer la chaleur intense qui va régner dans la journée. Gare à ceux qui oublient crème solaire, chapeau, lunettes de soleil, et j’en passe….

Rapidement, le sommet apparaît, découvrant ses faces géométriques taillées au couteau.

Un bon rythme nous amène au lac Charvin, lieu idyllique de bivouac où quelques tentes tardent à être déplantées. Nous rejoignons au milieu de chèvres totalement indifférentes, l’arête Nord, puis Est du Charvin.

Les choses commencent à se corser un petit peu ; l’itinéraire se raidit sur les rampes calcaires du Charvin, et encore davantage sur son arête terminale. Des câbles tout neufs protègent la  progression ; la corde n’est pas loin, prête à rassurer les âmes sensibles au cas où …., mais s’avère totalement  inutile avec notre équipe de choc.

Peu de monde sur cette arête Nord /Est, mais une petite foule venue de la voie normale est déjà au sommet. Un peu de place au sommet quand même, mais ne pas s’approcher du bord, de tous côtés, des faces fuyantes, plongent verticalement vers le fond de vallée.

 

Nous empruntons pour descendre le sentier de la voie normale qui ne présente aucune difficulté, mais  dont l’arête sommitale est suffisamment aérienne pour la rendre bien esthétique.

Retour ensuite par le  Col des Porthets, et fin de la boucle au lac du Mont Charvin-la plage, envahie par les randonneurs, pour une longue pause casse-croûte. Malgré la chaleur, personne n’a osé y faire un plongeon (il paraît que je n’avais pas précisé cette obligation dans l’annonce de la sortie) !

Retour au parking P8 complet ; la fête bat son plein, nous avons juste oublié d’aller y acheter du reblochon, mais à quoi pense-t-on !

 

Christine







CLUB ALPIN FRANCAIS GRESIVAUDAN
C/O NICOLAS GIRAUD
244 CHEMIN DU CAPITON
CIDEX 24 BIS
38190  BERNIN
Activités du club
Agenda