Carnet de route

Mont Pourri à la journée

Le 19/05/2018 par Guillaume Bachelier

Un Mont Pourri comme jamais !

Vous ne savez pas quoi faire pour cette fin de saison ? Le Mont Pourri !! En conditions comme je ne l’ai jamais vu. Déjà, il reste entre un et deux mètres de neige à la station. Portage au moins 20 cm pour sortir les skis du coffre :D. Ensuite, ben c’est gavé de bas en haut et de haut en bas et de bas en haut et de haut en bas ! (voir suite :D). Pas une crevasse ou presque en particulier sur le glacier du Geay en conditions impeccables. Le col des Roches ? Une blague ! Il n’y a plus de barre rocheuse cette année : sous la neige !! Ca descend tout droit :D Et que dire du Pourri ?? Ben il se monte intégralement à ski. Incroyable. Bref carton plein. Rajoutons à cela une neige transfo sur toute la descente et vous être pas loin de la perfection. Alors, oui, départ 2h c’est rude. Ce sera fatal à Bruno qui nous coulera une bielle au col des roches 3443m (c’est ça de faire le djeune pendant la semaine :). Bilan, on redescend jusqu’au bivouac du grand col 2935m pour qu’il s’y repose avant de rentrer à la voiture et c’est reparti pour Hervé et moi ! 500m de D+ en bonus :D. Cela dit, 2h c’était quand même le bon timing vu que les premiers cums sont déjà bien formés à 8h30. Pour le reste de la journée, disons le, on aura joué d’une chance insolente (voir photos!) le ciel étant bien chargé partout…  Ensuite, le traçage dans 30 cm de billes de polystyrène avec tout le matos collectif (tu parles de potes :D) ça vous sèche un homme ! Heureusement avec notre aller-retour, nous nous faisons doubler par deux fusées qui traceront la montée au sommet après le col des Roches. Au passage, encordement recommandé pour la face : une belle crevasse de 3m (?) de large barre le passage. Juqu’à quand le pont tiendra ? Au final, on arrive un peu exsangue au sommet avec Hervé. Je ne vois pas encore d’éléphant rose mais pas loin :D. Faut dire que 1750m avec une partie traçage (normal) + 500m de rab + 200m pour rentrer depuis le refuge du Pourri, avec l’artillerie lourde sur les sacs, et près de 11h sur les skis c’est une première pour nous deux !! Mais honnêtement, vous auriez vu nos bananes de gamins surtout dans la descente du glacier du Geay :D. Une belle fin de saison décidément.

Guillaume







CLUB ALPIN FRANCAIS GRESIVAUDAN
C/O NICOLAS GIRAUD
244 CHEMIN DU CAPITON
CIDEX 24 BIS
38190  BERNIN
Activités du club
Agenda