Carnet de route

Charande par Sornin

Le 06/06/2019 par Michel Masselot

Participants : Fatima, Brigitte, Bill, Philippe et Michel

Pourquoi attendre le temps magnifique de vendredi ? Rien n’arrête les randonneurs du jeudi sinon une digestion difficile ou un mal de dos. Et puis ceux qui connaissent les proverbes bretons savent que nous n’avons pas été mouillés.

Par précaution on a remplacé la difficulté par la longueur.

Premier pas informatique : et oui un seul : fin surprise de la période d’essai IGN sur smartphone ; une trace sans carte n’a jamais guidé personne dans les vieilles forêts et les lapiaz moussus du Vercors nord.

Départ d’Engins, Sornin, plateau de Sornin, Dent du Loup : les gouttes crépitent sous très haute tension entre les câbles électrique et le pylône monumental. Les brumes nous cachent les traces de civilisation du bas Grésivaudan.

Un cheminement bucolique entre les orchis, les lapiaz, un bois joli, de jolis bois, les pistes engazonnées,  les bosquets et les pâtures puis le sentier des génisses nous conduisent au piquenique avant de suivre la crête de Charande. Nous observons dubitatifs la trace de l’ours au pas du même nom.

Descente tranquille jusqu’à Engins par les Merciers et La Madone. Nous assistons à une leçon de grimpé de sapin donnée par un parent écureuil à ses trois petits (le téméraire, celui qui est toujours le dernier, l’obéissant)

Descente en toute décontraction, tellement que sans l’arrière garde vigilante, nous aurions loupé la voiture.

La trace fournie par l’ange gardien ci-dessous : 21 km et D+ 950 m

CLUB ALPIN FRANCAIS GRESIVAUDAN
C/O NICOLAS GIRAUD
244 CHEMIN DU CAPITON
CIDEX 24 BIS
38190  BERNIN
Activités du club
Agenda